ramoneur et ramonage

feu de cheminée.

La période hivernale est propice aux feu de cheminée. En effet, avec la baisse des températures beaucoup de personnes veulent gouter aux plaisirs hivernaux d'une bonne flambée. A première vue, cela ne représente aucun danger.Cependant, un feu de conduit de cheminée peut avoir de lourdes conséquences et les risques sont à prendre au sérieux. C'est pourquoi queque précaution s'imposent.

Ramonage                                                                                                                                            

Faites régulièrement ramoner votre conduit d'évacuation des fumées de votre cheminée.Ceci permettra de decoller les résidus de combustion et d'éviter un départ de feu. Le ramonagene peu etre effectué que par un ramoneur agréer. Les fréquences de ramonage obligatoires sont définies dans le réglement sur la police du feu à l'article 440

Bien choisir son combustible...

Une cheminée n'est pas une déchetterie.

Ne brulez que du bois sec, qui a été fendu et sécher convenablement. De préférence du bois dur, comme le chene, l'hetre, l'érable ou merisier, coupé l'anée précédente et évitez les bois résineux qui encrassent la cheminée plus rapidement.

Ne brulez jamais de bois peints ou vernis car au contacte des flammes, les produits chimiques dont ils sont enduits vont dégager une fumée toxiques.

Limiter le stockage de matériaux combustibles à proximité immédiate du foyer( bois, papiers, journaux, vetements, moquettes....).N'utilisez en aucun cas des solvants ou de l'alcool permettant de faire démarrer le feu un peu plus vite.

Les feux de cheminée peuvent se produire aussi bien dans un insert qu'un foyer ouvert.Lors de la combustion, le bois dégage de la fumée accompagnée de suie qui vont s'échapper via le canal de cheminée.En montant dans le conduit de cheminée, la suie va se déposer sur les parois du conduit. Cette suie va alors s'accumuler dans le canal d'évacuation des fumées et ainsi réduire son ouverture.Ceci aura pour conséquence une mauvaise évacuation de la fumée ce qui va faire augmenter la température à l'intérieur du canal. Cette accumulation de suie, par l'effet de la chaleur va alors s'enfflamée et continuer à se consumer meme si le foyer est éteint.Il faut savoir que dans un insert la température de combustion peut atteindre 1000 degrés. La combustion de la suie se consume lentement et a le moindre courant d'air peut attiser le feu ce qui peu devenir dangereux car l'insert lui résistera a des températures élevées ce qui n'est pas le cas pour le conduit.Son role est de faire sortir la fumée de combustion et non de restituer la chaleur.Si ce dernier viendrai à etre perçé, il pourrai transmettre le feu à l'habitation complète.

Tout feu de cheminée se caractérise par une odeur spécifique, un ronflement anrmal dans le conduit(similaire au bruit fait par un essaim d'abeilles), la chute de débris de suie(comme s'il neigeait des flocons noir), une fumée abondante, des braises voire des flammes peuvent apparaitre à la sortie du canal de cheminée.

Les conséquences d'un feu peuvent etre graves

-Sous l'effet de la chaleur le conduit peut se fissurer dans les locaux traversé par celui-ci, il y a alors danger d'asphyxie pour les habitants

-Le feu peut également se propager aux pièces de bois (plancher, cloisons, combles,....) et transformer le feu de cheminée en feu d'habitation.

-Enfin les braises peuvent bouter le feu aux habitations voisines.

118 APPELEZ immédiatement les sapeurs-pompiers au 118.

Si vous pensez pouvoir retournez dans l'habitation sans danger, pour diminuer l'intensité du feu en attendant les secours, projetez dans l'atre du sable ou de la terre.Vous pouvez également projeter un peu d'eau avec un flacon vaporisateur mais ne jeter surtout pas un bidon d'eau directement dans le foyer, cela provoquerait un important choc thermique qui risquerait de faire éclater votre cheminée.Ecartez le mobilier se trouvant autour de la cheminée.

petit conseil pour terminer....

Il est évident que rien ne remplace une surveillance humaine alors n'allumez pas votre feu de cheminée juste avant de vous coucher!

En-tête

L'avertisseur de fumée: Un pompier en permanence qui veille sur vous.

L'avertisseur de fumée constitue le meilleur moyen de sauver des vies.Vérifiez régulièrement son fonctionnement, qu'il soit à pile ou électrique.

Remplacez périodiquement sa pile ou utilisez, si possible, une pile longue durée comme une pile au lithium.

Remplacez les avertisseurs selon les recommandations du fabricant, généralement aux dix ans.La date de fabrication ou d'expiration est indiquée sur le boitier.En l'absence d'une tel date ne prenez aucun risque, remplacer immédiatement l'appareil.